Mains de sept personnes jointes ensemble
Proches aidants

Comment aider 

Un proche ?

Une personne en situation d'illettrisme fera très rarement d'elle-même la démarche de se faire aider. Tout naturellement car cette démarche lui paraît insurmontable. Souvent, la situation d'illettrisme est vécue comme une honte et toutes les stratégies sont bonnes pour ne pas montrer ses lacunes. L'entraide prend alors tout son sens. 

 

Repérer qu'un proche, un voisin, peut être illettré et le diriger vers des structures capables de lui proposer des solutions adaptées et le premier pas en matière de lutte contre l'illettrisme. Pas toujours facile de savoir à qui s'adresser.

La lutte contre l'illettrisme est en enjeu de société. Plus les personnes touchées sont détectées tôt, plus elles trouveront leur place. Sortir d'un monde où tout est flou peut être comparable à une renaissance et une reconnaissance de l'existence de la personne, à tous les âges de la vie. Cette action n'est pas simplement une question d'éducation. Elle a pour but de rendre effectif l'accès aux droits fondamentaux comme l'accès aux soins, à la culture, aux formalités administratives.

La digitalisation de la société est un risque accru de laisser des personnes, déjà en difficulté avec les compétences de base, sur le bord de la route. Il ne s'agit pas uniquement de savoir utiliser un ordinateur. Cela commence par prendre un billet de bus ou de train à l'automate, qu'il y ait un écran digital ou non. Savoir lire les indications et appuyer sur les bonnes touches peut se révéler très stressant, même pour des personnes maitrisant la langue. Cela devient un parcours semé d'embûches pour les personnes en difficulté avec les compétences de base.

 

Vers les cours de base east

Recherche un cours

Merci de remplir le code postal de votre lieu de domicile. Cela redirige directement vers le lieu de cours le plus proche.

Illustration Charlotte Broccard Confiance Ensemble Osons apprenants

Portraits et témoignages

J'ai osé la formation!

Chaque année en Suisse romande, près de 1700 personnes prennent des cours à l'association Lire et Ecrire. Pour certaines, il s'agit d'un suivi, mais pour d'autres il a fallu s'armer de beaucoup de courage pour oser se lancer dans la formation. 

Cela implique d'avoir admis ses difficultés et d'avoir effectué des démarches pour trouver des solutions.

Les témoignages de Ilham, Sophie, Dorothy, Manuel, Jaramillo, Chernor, Hatun, Sarah, Adeline, Nurit et Sarah seront certainement une source d'inspiration pour vos proches. N'hésitez pas à leur en faire la lecture.

Qui sait ? Peut-être que cela déclenchera le déclic nécessaire pour oser se lancer aussi.

Parcours de réussite east

Nous nous engageons pour le droit à l'accès à la lecture et à l'écriture pour les adultes de tous âges.

La lecture et l'écriture font partie des compétences de base.

Apprendre à lire et à écrire est un droit
  • Le droit de chaque personne au libre choix d'une formation répondant à ses attentes et à ses besoins.
  • Le droit de poursuivre cette formation le temps qu'elle juge nécessaire pour atteindre ses objectifs.
  • Le droit de pouvoir trouver près de chez soi un cours de qualité, reconnaissant ses expériences et ses savoirs, ses capacités et ses rythmes d'apprentissage ainsi que sa culture.
  • Le droit de questionner et de réfléchir, le droit à l'imagination et le droit à la création, le droit de lire et écrire son histoire.
  • Le droit de s'émanciper et d'accéder à l'autonomie.
  • Le droit pour tous à une réelle participation économique, sociale, culturelle et politique, base d’une démocratie vivante.
Mains de sept personnes jointes ensemble
Savoir lire et écrire, une liberté !
Parents aidant leurs enfants à faire les devoirs

La liberté d'être parents

Etre parents présuppose que l'on sache accomplir un certain nombre de tâches : lire des livres aux enfants, leur administrer les bons médicaments en comprenant la notice, les aider quand ils vont à l'école, comprendre les communications de la maîtresse, l'aide aux devoirs des enfants, etc.

Mains tenant des objets représentant le monde du travail

La liberté de participer au monde du travail

Dans ce domaine, la lecture et l'écriture sont de plus en plus indispensables : comprendre une annonce et savoir y répondre, remplir un formulaire au moment de l'embauche, comprendre les instructions de sécurité, comprendre son décompte de salaire... sans parler de l'utilisation de l'ordinateur. De nos jours, la plupart des places de travail sont équipées de systèmes informatisés.

Amis de tous âges bras dessus dessous

La liberté de participer à la vie sociale et politique

Participer à la vie d'une association, d'un club sportif ou d'une société locale signifie comprendre des circulaires, remplir des fiches d'inscription, assumer une tâche précise. Participer, c'est aussi comprendre les textes à signer et savoir comment faire pour aller voter.