Flux RSS

Suisse romande
S'inscrire à nos cours

Qui sommes-nous ?

 

L'Association Lire et Ecrire contribue à donner une réponse au problème de l'illettrisme. En Suisse, 800'000 personnes sont concernées.

L'Association s'engage pour l'accès aux compétences de base et propose des cours de lecture, écriture, calcul et compétences numériques. Elle compte six sections Lire et Ecrire réparties dans l'ensemble de la Suisse romande et plus de 40 lieux de cours.

Elle fait partie de la Fédération suisse Lire et Ecrire.

 

Vous êtes ici

Accueil

Fribourg, brochure de bienvenue en français simplifié

Vendredi, 13 décembre 2019

La brochure Le canton de Fribourg vous souhaite la bienvenue, distribuée aux nouveaux arrivants, existe désormais en français simplifié, en plus des 10 langues principales de la migration. Elle est issue d'une démarche participative impliquant dans son élaboration des personnes ayant des difficultés de compréhension écrite.

Neuchâtel : action de sensibilisation originale

Jeudi, 12 décembre 2019

La section neuchâteloise a édité une carte postale interactive ingénieuse qui propose, d'un côté une image d'information et de l'autre un QR code qui conduit vers un des trois extraits choisis d'une conférence de Samuel Bendahan, président de la Fédération suisse Lire et Ecrire.  

Lire avec des bébés

Vendredi, 29 novembre 2019

L'association française A.C.C.E.S, active dans la prévention de l'illettrisme, a conçu des publications autour de la thématique de la lecture pour les tous petits. Alliant théorie et pratique, ces ouvrages, à découvrir ici, sont issus d'un travail collectif.

Une collection en français facile

Vendredi, 29 novembre 2019

Réalisée par Alphabétisation Iota, la collection canadienne Les petits chapitres présente (pour l'instant) neuf romans écrits spécialement pour les adultes qui recherchent une lecture facile et divertissante tout en travaillant leur compréhension en lecture.

France : accompagnement au numérique

Vendredi, 22 novembre 2019

L'Etat français investit afin d'offrir des carnets de chèques numériques. Les bénéficiaires auront le droit d’accéder, avec un "pass numérique" à des services d’accompagnement, avec une prise en charge totale ou partielle par un tiers-payeur. En savoir plus

Compétences fondamentales au terme de la scolarité

Vendredi, 22 novembre 2019

Une partie des compétences fondamentales décrites dans les objectifs nationaux de formation a été évaluée. Les résultats en langues sont satisfaisants mais il existe des lacunes en mathématiques : seuls 62 % des élèves en fin de scolarité obligatoire atteignent l’objectif de formation fixé.

Article paru dans Le Temps ; Communiqué de presse de la CDIP

Belgique : souffrance d'école, école de demain

Vendredi, 15 novembre 2019

Regards croisés est une expérience d’éducation populaire visant à rassembler un large panel de participants, de cultures, de profils, de statuts, différents autour d’une thématique de société. En 2017 et 2018, le groupe a mené un travail autour de l’école, questionnant son rôle dans la fabrique de l’illettrisme et imaginant une école inclusive.

En savoir plus sur l'illectronisme

Vendredi, 15 novembre 2019

En France, près d’un adulte sur cinq n’utilise pas d’outil numérique ou abandonne en cas de difficulté. En 2018 un adulte sur trois a renoncé à réaliser une tâche parce qu’il fallait utiliser Internet et qu’il ne le pouvait pas. Un Livre blanc contre l'illectronisme donne des pistes de réflexion pour contrer cette fracture sociale.

Le décrochage scolaire, un fléau persistant

Jeudi, 7 novembre 2019

Une étude du Young Adult Survey Switzerland (YASS), publiée en juin 2019, révèle que le nombre de jeunes adultes sans formation de degré secondaire a presque doublé depuis 2010, atteignant 11%. La proportion de jeunes en décrochage est plus importante en Suisse romande. Le journal de RTS Info (2:20) du 6 juillet donne la parole à un jeune en décrochage et à un sociologue.

Mieux comprendre l'illettrisme numérique

Jeudi, 31 octobre 2019

Constatant que l'étendue de l'illettrisme numérique reste mystérieuse, le Conseiller national, Matthias Reynard, a déposé un postulat pour que le Conseil fédéral mène une étude sur le sujet en Suisse, et mette en place une stratégie pour lutter contre cette forme d'exclusion sociale et œuvre pour l'égalité des chances. Le postulat a malheureusement été rejeté.

Pages

Faire un don S'inscrire à nos cours Contactez-nous