Flux RSS

Suisse romande
S'inscrire à nos cours

Vous êtes ici

Accueil » Ressources et outils » Outils pour personnes relais » Reconnaître une situation d'illettrisme

Les stratégies de contournement

Reconnaître les stratégies de contournement pour cacher des difficultés permet d'établir l'hypothèse d'une situation d'illettrisme.

Les personnes en situation d'illettrisme développent des stratégies de contournement pour vivre avec leurs difficultés en lecture et écriture… souvent pour cacher cette réalité. Pour expliquer qu’elles n’ont pas rempli leurs engagements, il peut arriver qu’elles évoquent des prétextes qui semblent parfois étranges.

Dessin de Jacques Azam,Tiré de "L'illettrisme - Mieux comprendre pour mieux agir",  © 2003 Edition Milan.

Ne pas remplir sur place un document ou se faire accompagner

Un adulte en situation d’illettrisme peut proposer, par exemple, de lire un document plus tard ou demander à le compléter à la maison. C’est alors un membre de la famille, un voisin ou un collègue de travail qui va s’en occuper.

On peut entendre des propos tels que : "Je vais consulter mon mari/ma femme avant de le remplir, est-ce que je peux l’emporter et le rapporter plus tard ?" ou "Je suis pressé, est-ce que je peux emporter ce papier et le rapporter une autre fois ?".

Certains individus se font accompagner d’une tierce personne et lui font confiance sans poser de questions.

Pouvez-vous lire ou écrire à ma place ?

Un adulte qui ne maîtrise pas les connaissances de base peut demander à ce qu’on écrive ou lise à sa place : "Vous qui savez bien écrire, pouvez-vous remplir ce formulaire pour moi ?", "Mon écriture n’est pas très jolie, pouvez-vous le faire pour moi ?" "J’ai oublié mes lunettes, pouvez-vous me lire ce papier ?", "L’écriture est trop petite, pouvez-vous remplir ce questionnaire".

J'ai oublié, j'ai mal au bras, je déteste écrire

Un oubli peut être évoqué : "J’ai oublié votre formulaire, je le prendrai la prochaine fois", "J’ai oublié le rendez-vous, je n’ai pas d’agenda".

Pour ne pas devoir écrire sur le moment, la personne peut aussi mettre en avant une douleur au bras, à l’épaule ou au poignet.

L’adulte concerné peut aussi refuser d’écrire : "je déteste écrire, j’ai horreur des papiers". D’autres peuvent faire semblant de lire.

L'impression de se faire interroger

Une personne peut donner l’excuse d’avoir l’impression de se faire interroger.

Ne pouvant remplir un formulaire, elle peut parfois se sentir frustrée et devenir agressive.

 

Faire un don S'inscrire à nos cours Contactez-nous