Flux RSS

Suisse romande
S'inscrire à nos cours

Vous êtes ici

Accueil » Ressources et outils » Outils pour personnes relais

Qu'est-ce que l'illettrisme ?

Définitions, témoignages et enjeux pour se familiariser avec le contexte de l'illettrisme.

Définitions

L’illettrisme définit la situation d’adultes scolarisés qui ne maîtrisent pas ou qu’insuffisamment la lecture, l’écriture et le calcul. Bien qu’ayant été scolarisés, ils ne parviennent pas à lire ni à comprendre un texte simple de la vie de tous les jours (étiquettes, modes d’emploi, courriers administratifs, formulaires d’inscription, horaires de train, etc.).

L’illettrisme doit être distingué de l’analphabétisme. Ce phénomène concerne des personnes qui ont été peu ou pas du tout scolarisées et qui n’ont pas appris à lire et à écrire. En Suisse, l’analphabétisme concerne essentiellement des personnes d’origine étrangère.

Une réalité aussi en Suisse

Selon l’enquête ALL 2003 (Adult Literacy and Lifeskills), en Suisse environ 800'000 personnes ont des difficultés avec la lecture et le calcul, soit une personne sur six. En Suisse romande, 210’000 personnes sont concernées par l’illettrisme ou l’analphabétisme. Parmi elles, près de la moitié sont nées sur sol helvétique et y ont suivi l’école obligatoire. 70% des personnes concernées sont francophones.

En Suisse, nous avons pris conscience de ce phénomène social depuis les années 90. L’illettrisme est désormais inscrit dans la loi sur l’encouragement de la culture (LEC), art. 15, entrée en vigueur le 1er janvier 2012.

Causes, conséquences et témoignages

Pour aborder le sujet avec une personne concernée par l’illettrisme ou la motiver à suivre une formation, il est utile de connaître les causes et les conséquences de ce problème, avec chiffres à l'appui. Les témoignages choisis démontrent aussi la variété des difficultés rencontrées.

 

16% des adultes en Suisse, pour moitié des natifs, sont concernés par l'illettrisme.

Faire un don S'inscrire à nos cours Contactez-nous