Flux RSS

Suisse romande
S'inscrire à nos cours

Vous êtes ici

Accueil » Ressources-outils » Outils pour personnes relais » Motiver une personne à suivre une formation

Astuces pour faciliter une démarche de formation

Quelles sont les pistes pour qu’une personne en situation d’illettrisme s’ouvre à une démarche de formation ? Comment définir avec elle un projet de formation qui fasse sens ?

A tout âge, il est possible d'apprendre ! Certains adultes ont néanmoins besoin d'être soutenus pour s'inscrire à un cours.

Orienter la personne selon son autonomie

Tout le monde n’est pas conscient des conséquences liées à l’absence de maîtrise des connaissances de base ou ne connaît pas les lieux de formation appropriés. Il est donc important d’orienter, voire d’accompagner les personnes qui ont des difficultés avec la lecture et l’écriture.

Si la personne est suffisamment autonome et motivée à suivre un cours, il peut être suffisant de lui transmettre le numéro de l’Association Lire et Ecrire : 0840 47 47 47 (tarif local). Elle sera directement dirigée vers la section la plus proche.

Si la personne est d’accord, il peut être utile d’établir le premier contact avec un organisme de formation pour prendre un rendez-vous ou se rendre avec elle à une antenne de Lire et Ecrire.

Pour d’autres, l’accompagnement sera plus soutenu et il faudra dans un premier temps repérer les freins et trouver des leviers pour les dépasser.

Le chapitre "Qui a besoin de tiers ?" permet également d'approfondir cette question.

Donner du sens à un projet de formation

Une personne sera plus facilement disposée à suivre une formation si celle-ci s'inscrit dans un projet de vie personnel ou professionnel.

Pour donner du sens à une démarche de formation, il faut être à l'écoute de la personne et identifier avec elle ses besoins.

Respecter les difficultés de la personne

En respectant les difficultés de notre interlocutrice ou de notre interlocuteur, nous évitons de reproduire les diverses incompréhensions de son entourage. La personne se sent déjà bien souvent seule devant l’ampleur des difficultés qu’elle rencontre.

Partir des compétences de la personne

Une personne en situation d'illettrisme est souvent enfermée dans une image négative d'elle-même. Pour rompre avec une telle représentation de soi, il y a lieu de valoriser les compétences de la personne en se basant sur ses expériences familiales, sociales, voire professionnelles.

Le chapitre compétences communes des adultes en situation d'illettrisme propose quelques pistes.

Repérer les difficultés de la personne

Une formation de base est souvent une réponse à des difficultés que la personne traverse sur le moment (travail, éducation, démarches administratives, relations avec l’école, usages des transports publics, utilisation des outils électroniques). 

Identifier ses difficultés concrètes pour proposer des solutions constitue souvent une piste pour lui donner envie de s'inscrire à un cours.

Rappeler que les cas d'illettrisme ne sont pas isolés

Une personne en situation d'illettrisme pense trop souvent être un cas isolé, surtout si elle a suivi une scolarité. Il ne faut donc pas hésiter de rappeler qu’elle n’est pas la seule à avoir des difficultés et qu'il existe des formations adaptées à ses besoins.

En Suisse, 1 personne sur 6 est concernée.

Faire émerger les obstacles à se former

Pour motiver un adulte à s'inscrire à un cours, il faut souvent faire émerger les obstacles à suivre une formation et les avantages à entreprendre une telle démarche.

Faire un don S'inscrire à nos cours Contactez-nous