Flux RSS

Suisse romande
S'inscrire à nos cours

Vous êtes ici

Accueil » Ressources et outils

L'illettrisme en bref

En Suisse, 800'000 personnes ne maîtrisent pas la lecture et l'écriture.

L'illettrisme décrit d'une part une réalité sociale et d'autre part la situation des personnes concernées. Les causes et conséquences du phénomène se situent à ces deux niveaux.

Depuis les années 90, l’illettrisme est devenu une préoccupation majeure des pays industrialisés. Ne pas savoir suffisamment lire et écrire pour faire face à la complexité croissante des moyens de communication et d’information de nos sociétés post-modernes est un facteur d’exclusion sociale, culturelle et économique que nous ne pouvons plus ignorer.

En Suisse, 1 adulte sur 6 ne maîtrise pas les compétences en lecture et écriture attendues et demandées. Près de la moitié d'entre eux est née sur sol helvétique et a suivi l'école obligatoire (ALL 2003).

Les mesures de lutte contre l'illettrisme ne seront efficaces que si elles tiennent compte de toute la complexité de cette réalité sociale.

Quelles sont les causes de l'illettrisme ?

Quelles sont les conséquences pour les personnes concernées ?

Recherches et chiffres à l'appui

 

Illettrisme et analphabétisme, deux notions à distinguer

L'illettrisme définit la situation d'adultes scolarisés qui ne maîtrisent pas ou qu'insuffisamment la lecture, l'écriture et le calcul.

L'analphabétisme définit la situation d'adultes qui n'ont pas ou presque pas été scolarisés et qui n'ont jamais appris à lire ni à écrire.

La littératie

La littératie fait référence aux aptitudes à comprendre et à utiliser l'information écrite. Il existe différents niveaux de littératie.

 

Faire un don S'inscrire à nos cours Contactez-nous